Le sexe grec ou anal est une relation sexuelle qui peut devenir très agréable si elle est pratiquée d’une certaine manière et avec certains soins. Nous vous préparons quelques secrets importants pour que vous puissiez profiter de cette pratique.
La plupart des gens se sont déjà demandé comment faire un grec. Cette posture sexuelle, si tabou il y a encore quelques années, est devenue plus populaire ; elle n’est plus réservée aux plus audacieux, mais de plus en plus de couples décident de l’essayer.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Derrière ce nom se cache la pratique du sexe anal, c’est-à-dire que le pénis est inséré dans l’anus du partenaire au lieu du vagin. Cette pratique, qui peut sembler peu appétissante au premier abord, est en fait une pratique sexuelle très agréable si elle est bien faite.

douleur sexe anal

Le problème est que, contrairement au sexe vaginal, le sexe anal nécessite une certaine préparation et des soins pour en faire une expérience agréable. C’est pourquoi, dans l’article d’aujourd’hui, nous vous apportons toutes les informations nécessaires pour savoir comment faire un grec.

Pourquoi faire un grec ?

Aujourd’hui encore, de nombreuses femmes pensent que le sexe anal est douloureux, qu’il ne donne pas de plaisir ou qu’il n’attire que les hommes. Cependant, rien n’est plus faux : si les performances sont bonnes, faire un grec peut être une expérience formidable pour les deux partenaires.

La réalité est que la zone de l’anus est entourée d’un grand nombre de terminaisons nerveuses, ce qui la rend très sensible à la stimulation. Par conséquent, de nombreuses femmes ressentent du plaisir si elles sont stimulées dans le dos et, en fait, pour certaines, il est possible d’atteindre un orgasme en se faisant pénétrer par voie anale.

Pour les hommes, en revanche, faire du grec présente également certains avantages : le sphincter est un passage plus étroit que le vagin, ils recevront donc plus de stimulation et pourront ressentir un plus grand plaisir.

sexe anal faire un grec

Enfin, les deux partenaires pourront bénéficier d’une variable supplémentaire : la stimulation provoquée par la variété. Si vous êtes fatigué d’essayer les mêmes positions au lit, faire un grec peut ajouter une touche épicée à votre rencontre intime et raviver la flamme de la passion.

Êtes-vous déterminé à essayer le sexe anal ? Nous vous donnons quelques indices pour bien faire les choses.

Comment faire un grec : les 5 secrets les plus importants

Si vous avez tous les deux pris la décision d’entrer dans le monde du sexe anal, vous devez connaître quelques « secrets » afin d’en profiter au maximum. En raison des caractéristiques particulières de la région, il est nécessaire de suivre certaines étapes préalables pour rendre l’expérience aussi agréable que possible.

faire un grec - sodomie

1- Veiller à une bonne hygiène

L’un des plus gros problèmes de la pratique du grec (et ce qui rebute la plupart des couples qui veulent l’essayer) est que la région anale est associée à la saleté et à quelque chose de désagréable. Il est donc essentiel de veiller à l’hygiène avant d’essayer d’avoir des relations sexuelles anales.

Pour se sentir plus à l’aise, une bonne idée est de prendre une douche en couple. En fait, vous pouvez profiter de ce moment pour profiter des préliminaires.

2- Il faut se détendre

L’anus est un muscle très souple, mais pour le faire se dilater, il est essentiel de rester dans un état de relaxation. Il est donc préférable d’essayer de faire un grec un jour où vous êtes à la fois de bonne humeur et prêt à expérimenter.

3- Bien entendu effectuer les préliminaires

Outre la détente, la femme et l’homme doivent être très excités pour faire un grec correctement. Par conséquent, de bons préliminaires sont presque obligatoires avant de pratiquer le sexe anal.

Dans le cas de la fille, elle pourra ainsi jouir davantage et ressentir moins de douleur ; et dans le cas du garçon, il est très important d’obtenir une bonne érection, car il devra pénétrer dans un tube plus étroit.

4- La vaseline , obtenir une bonne lubrification

Parce que, contrairement au vagin, l’anus ne se mouille pas naturellement, il est essentiel d’utiliser un bon lubrifiant pour rendre un Grec agréable.

Les meilleures options sont les lubrifiants conçus spécialement à cet effet. Il est préférable de ne pas essayer d’économiser sur ce point, car si vous utilisez un produit de mauvaise qualité, l’expérience peut être un peu désagréable.

5- Soyez vraiment patient

Les premières fois que vous essayez d’avoir des relations sexuelles anales peuvent être un peu frustrantes. Gardez à l’esprit que l’anus n’a pas l’habitude d’être pénétré, il peut donc être difficile de le faire. Le plus important ici est d’être patient ; essayer de forcer les choses ne fera que rendre l’expérience douloureuse et désagréable.

Ce sont les cinq étapes les plus importantes pour apprendre à faire du grec. Si vous les suivez correctement, vous et votre partenaire pourrez profiter sans problème de cette nouvelle et passionnante pratique sexuelle.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *